Statut &

Point  de Vue

du narrateur

A. Le statut du narrateur:

 

On distingue, dans un récit, deux statuts possibles du narrateur:

- Soit le narrateur est un personnage du récit, il appartient à l’histoire (dans ce cas il utilise la première personne), on parle alors de narrateur interne ou de narrateur-personnage.

- Soit le narrateur est en dehors de l’histoire (la troisième personne domine alors), on parle ici de narrateur externe.

 

 

B. Le point de vue du narrateur:

On distingue trois types de points de vue, c'est-à-dire trois façons de raconter l'histoire...

1. Le point de vue omniscient:

Le narrateur sait tout. Il connaît non seulement le passé, les sentiments et les pensées des personnages mais révèle parfois leur avenir. Il peut aussi dévoiler ce qu’ils ignorent eux-mêmes.

 

2. Le point de vue interne:

Le narrateur perçoit la scène à travers un personnage. Ce qu’il connaît de l’histoire se limite à ce que celui-ci voit et pense.

 

3. Le point de vue externe:

Le narrateur raconte l’histoire en restant un simple observateur. Il ne nous apporte que des informations sur le comportement extérieur des personnages sans connaître leurs pensées.

Souvenez-vous! Le narrateur est celui qui raconte l’histoire. Il ne faut pas le confondre avec l’auteur du récit (la personne réelle qui a écrit le texte) ni avec les personnages (le narrateur n’est pas forcément un personnage du récit).

Exercice 1:

Identifiez le statut du narrateur dans les extraits

ci-dessous:

A. Ils nageaient côte à côte , lui blanc de peau, la tête
noire  et  ronde  sous  ses    cheveux  mouillés,  elle  brûle
comme  une  blonde,  coiffée  d'un  foulard  bleu.  [...]
Vinca  se  coucha  sur  le  flot,  souffla  de  l'eau  en  l'air
comme un petit phoque.
Colette, Le blé en herbe (1923)

B. Un jour , je tombai sur une photo que je n'aurais
pas dû voir... Je passais mes vacances chez ma
grand mère, dans cette ville aux abords de la steppe
Russe où elle avait échoué après la guerre.
Andreï Makine, Le testament français

Exercice 2:

Identifiez le point de vue du narrateur dans les extraits ci-dessous:

A. Une seule idée occupait sa tête vide d’ouvrier sans travail et sans gîte, l’espoir que le froid serait moins vif après le lever du jour. Depuis une heure, il avançait ainsi, lorsque sur la gauche, à deux kilomètres de Montsou, il aperçut des feux rouges, trois brasiers brûlant en plein air et comme suspendus. D’abord, il hésita, pris de crainte ; puis, il ne put résister au besoin douloureux de se chauffer un instant les mains.
Emile Zola, Germinal, 1885.

B. La nuit était très sombre. Une brume humide, qui s’élevait du fleuve et des terrains marécageux d’alentour, s’étendait sur les champs mornes. Il faisait de plus un froid perçant ; tout était sombre et lugubre. Pas un mot ne fut prononcé, car le conducteur commençait à avoir sommeil, et Sikes n’était pas d’humeur à le pousser à la conversation. Olivier restait pelotonné dans un coin de la carriole, perdu dans son inquiétude et ses appréhensions, et croyant voir des choses étranges dans les arbres dénudés dont les branches s’agitaient sinistrement […]
Charles Dickens, Les Aventures d’Olivier Twist

T: 123-456-7890 | info@mysite.com

© 2023 by Copywriter CV. Proudly created with Wix.com

Follow me

  • blogger-square
  • facebook-square
  • linkedin-square
  • Twitter Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now