Correction DNB 2

GRAMMAIRE ET COMPÉTENCES LINGUISTIQUES.

1/ Cyrano dit de la femme qu'il aime qu'elle est "un danger mortel, (...) exquis" (vers 9 et 10).a. Trouvez un synonyme pour chaque mot souligné, puis dites quel est le rapport de sens entre ces deux adjectifs. /2pts

synonyme de fatal : mortel, dangereux... (0,5)
synonyme d’
exquis : charmant (0,5)


Rapport d’opposition, d’antithèse (1)

b. Comment Cyrano présente-t-il, dans ces deux vers, l'amour que lui inspire cette femme ? /2pts

 
c. Relevez, dans les vers suivants (vers 11 à 15), une autre expression qui exprime cette même idée de l'amour. /2pts

 

Cet amour est présenté comme un paradoxe, alliance du malheur et du bonheur, On doit parler ici d'antithèse, de contradiction...

«un piège de nature, une rose muscade/ Dans laquelle l’amour se tient en embuscade»
2 pts si un des vers est cité.


2/ a. Dans le texte, quels sont les différents signes de ponctuation qui expriment l’émotion de Cyrano ? /1pt


! et ? (0,5 chacun)

b. Dans les vers 25 à 35, quel est le temps principalement utilisé ? Quelle est sa valeur ?2pts

 
3. Réécrivez le passage suivant en mettant tous les verbes à l’imparfait et en remplaçant « je » par « nous ». Vous ferez toutes les modifications nécessaires. / 10pts
 

Présent de l’indicatif (1pt, 0,5 si indicatif non mentionné)
, valeur de présent d’habitude (1pt)


 

Oui, quelquefois, nous nous attendrissions, dans le soir bleu; Nous entrions en quelque jardin où l'heure se parfumait; Avec notre pauvre grand diable de nez nous humions L'avril, - nous suivions des yeux, sous un rayon d'argent [...]

1 pt par forme modifiée, - 0,5 par erreur de copie


 

COMPREHENSION ET COMPETENCES D’INTERPRETATION.

1/ Comment appelle-t-on les expressions qui sont en italique ? A qui sont-elles des nées ? A quoi servent-elles ? /3pts
2/ Trouvez des éléments qui permettent d'affirmer que ce texte appartient au genre théâtral et au genre poétique.
/2pts
3/ Quel est le personnage principal de ce passage ? Donnez deux raisons pour justifier votre choix. /2pts
 

Didascalies (1 pt)
, detinées au comédien et au metteur en scène (1 pt, 0,5 pour oubli d’un des deux); elles servent à donner des indications pour le lieu, le moment, le ton des répliques, les éventuels déplacements (on attend deux éléments, 0,5 chacun).


 

Genre théâtral : dialogues sans narrateur, nom du personnage donné avant chaque réplique (1pt)


Genre poétique : présence de vers (alexandrins) et de rimes (1pt)



 

- Cyrano parle le plus (1pt)
. De plus, il est le personnage éponyme, ce qui signifie que c'est lui qui donne son nom à la pièce. (1pt)

 

4/ a. Relevez, dans les vers 6 à 8, les expressions qui caractérisent la personne aimée par Cyrano. /2pts

« la plus belle qui soit » (v6), « la plus belle ? ..../ Tout simplement qui soit au monde!» (v7), « la plus brillante, la plus ne/ La plus blonde ! » (v8)
 On attend deux occurrences (1pt chacune)


b. Quels sont, dans ces mêmes vers, les deux procédés d'écriture employés pour valoriser la femme adorée ?

On rencontre dans le texte les procédés suivants: superlatif (1pt)
- répétition (1 pt)
- ponctuation (1pt)
- l’hyperbole, l’exagération (1pt)


 

5/ Dans les vers 16 et 17 :
a. A qui ce e femme est-elle comparée ? /1pt

Vénus (v16), Diane (v17) (O,5 par déesse)

 

b. Qui sont ces deux personnages ? /2pts

Ce sont des déesses de la mythologie, Vénus = déesse de l’amour, Diane = déesse de la chasse (1 pt pour déesse, 1 pt pour toute info supplémentaire sur ladite divinité)

c. Que pensez-vous de cette comparaison ? /2pt

 

Il s'agit d'une comparaison valorisante, mettant en lumière le sentiment d'adoration de Cyrano pour Roxane. Cette comparaison souligne aspect inaccessible de l'être aimé.

6/ Ce nez qui d'un quart d'heure en tous lieux me précède" (vers 4)
a. Quelle est la  gure de style u lisée pour décrire le nez ? /1pts
 

Cette figure est une hyperbole. On peut également parler de personnification.

b. Relevez dans le texte quatre autres expressions qui se rapportent au nez. /2pts

« cette protubérance », « mon pauvre grand diable de nez », « l’ombre de mon profil »,

« le long de ce nez » 1 pt par expression citée.

c. Pourquoi ce nez rend-t-il Cyrano malheureux ? /2pts

Ce nez le rend laid (1pt), donc indigne d’être aimé (1pt).

7/ a. Dans les vers 35 à 38, quels sentiments Le Bret éprouve-t-il en écoutant Cyrano ? /2pts

Il est ému, compatissant (1pt). La didascalie (il lui prend la main) devait être évoquée dans la réponse (1 pt supplémentaire).

b. Si vous étiez metteur en scène, quelles indications donneriez-vous au comédien qui joue le rôle de Cyrano pour interpréter les vers 35 à 38. /4pts

Il y a deux moments à faire apparaître dans la mise en scène de cet extrait de la pièce : un moment d’accablement suivi d’un moment de réaction orgueilleuse. Il faut qu’il y ait une distinction entre ces deux moments. Les réponses qui donnent indication précise de mise en scène (il s’appuie sur un mur, il s’assoit, il varie le ton...) ont été valorisées.

Travail sur l’image (document B)

1/ Décrivez cette image (plans, personnages, décor).
Quelle impression donne cette mise en scène ? /2pts
 

La réponse doit être développée. il faut faire la distinction entre les plans, le relevé des personnages, de l’affiche de cinéma, de l’opposition entre l’affiche et les deux personnes.
Une impression de contraste s'en dégage, une opposition, un jeu sur les plans.

2/ Quel lien unit les personnages au premier plan, d'après vous ? À quoi le voyez-vous ? /2pts

On attend une interprétation : les deux personnages regardent chacun de leur côté, ils peuvent être inconnus l’un pour l’autre ou être ensemble et regarder chacun quelque chose de différent. On peut imaginer qu’ils attendent quelqu'un ou quelque chose (leur rendez-vous amoureux, ou leur séance au cinéma, par exemple)....

DICTÉE

-1 pour les erreurs d’accords, de conjugaison et d’homophonie -0,5 pour les erreurs lexicales
-0,5 pour 4 accents oubliés
-0,5 pour 4 majuscules oubliées
-0,5 pour 4 ponctuations oubliées  ou 1 pour un mot oublié

Dès qu'un homme cherche le bonheur, il est condamné à ne pas le trouver, et il n'y a point de mystère là-dedans. Le bonheur n'est pas comme cet objet en vitrine, que vous pouvez choisir, payer, emporter ; si vous l'avez bien regardé, il sera bleu ou rouge chez vous comme dans la vitrine. Tandis que le bonheur n'est bonheur que quand vous le tenez ; si vous le cherchez dans le monde, hors de vous-même, jamais rien n'aura l'aspect du bonheur. En somme on ne peut ni raisonner ni prévoir au sujet du bonheur ; il faut l'avoir maintenant. Quand il paraît être dans l'avenir, songez-y bien, c'est que vous l'avez déjà. Espérer, c'est être heureux.
Alain, Propos, 18 mars 1911